• Chapitre 4, page 2; la suite de 2001

    La vie est toujours difficile pendant ce beau printemps. parce que je suis fatiguée physiquement et psychologiquement, j'ai beaucoup de mal en formation quand la formatrice aborde les abus sexuels, elle semble mal maîtriser le sujet, et mes questions la dérangent, elles les élucident souvent.

    Mais elle dit des inepties et j'ai beaucoup de mal à supporter, je souffre intérieurement, j'étais beaucoup moins à l'aise que 10 ans plus tard pour réagir.

    Par exemple: La maltraitance physique est très destructrice, les enfants sont complètement cassés. Alors qu'en cas d'inceste l'enfant sait que le parent est détraqué, qu'il fait mal. Bien entendu je suis horrifiée, je voudrais parler mais elle n'en laisse pas le temps, j'ai le cœur qui s'accélère et je me bloque.

    Elle parle aussi du suicide et dit que les personnes qui passent à l'acte pensent à la violence qu'ils infligent à leur entourage. Je réussis enfin à intervenir en disant qu'à ce moment là les gens ne doivent pas vraiment penser, mais qu'ils ont une telle douleur qu'ils veulent y mettre fin, c'est tout. Elle l'entend bien et détourne un peu ce qu'elle a dit, pffft.

    Elle dit que dans l'inceste, il y a très peu de pénétrations, que ce sont surtout des attouchements.

    Elle prétend que l'inceste n'étant pas reconnu par la loi, c'était vraiment différent du viol, je prends la parole parce que les autres boivent ses paroles. Je précise que le viol incestueux est un viol par personne ayant autorité ou par ascendant, donc un viol aggravé, tout le monde semble avoir mieux compris.

    Puis comme elle a expliqué le fonctionnement du père incestueux, avec l'annulation de la différence d'une génération, je demande si quand c'est un inceste frère-sœur c'est le même fonctionnement. elle dit que c'est différent, pour qu'il y ait inceste, il faut qu'il y ait 4 ans de différence ( ce n'est pas vrai, je l'ai appris depuis à l'association) et elle précise que c'est bien un inceste si la sœur n'est pas d'accord et qu'il y a viol. Ou que ce sont des jeux sexuels si la sœur est d'accord. Cela me choque mais je en dis rien, on sait bien que c'est beaucoup plus complexe que cela avec l'emprise, j'en savais beaucoup moins en 2001 c'est sur. Un instant après elle me demande si elle a répondu à ma question, je dis; oui.

    Ensuite pour enchaîner, elle parle des anciennes victimes qui selon elle, tombent dans la prostitution ou dans la psychiatrie, et pour elle il vaut encore mieux la prostitution, elle est beaucoup plus optimiste pour ces dernières, je me demande d’où elle tient ses sources. Cela me dépasse et je dis qu'en tout cas c'est bien destructeur et souvent pour très longtemps, elle est OK.

    Quand je rentre chez moi ce soir là, je crie dans ma voiture pour évacuer toute cette colère que j'éprouvais pendant cette journée de formation, c'est libérateur mais épuisant.

    J'ai même appelé mon psy ce soir là tellement j'étais mal, je lui ai fait part de mes insomnies et je lui annonce que mon père a un cancer, il me conseille pour mon traitement et avance mon rendez vous de quelques jours pour la semaine suivante, cela me réconforte vraiment.

    J'ai tout de même pris le temps d'aller passer 2H avec mon père à l'hôpital, il est paisible allongé dans son lit. J'ai vu une interne dans le couloir, elle est beaucoup moins optimiste que sa collègue, ils font des rayons pour soulager les douleurs, seulement pour ses vertèbres lombaires, on ne sait pas l'évolution. Elle se demande ce que mon père sait, car il parle de ses douleurs comme de banales douleurs de dos, je suis bien d'accord avec elle. Ils viennent lui poser son corset rigide, il est content, car il espère pouvoir être levé avec celui ci.

    Je rentre épuisée ce soir là et c'est à mon fils de 21 ans que je me confie, mon mari travaille de nuit.

    « Chapitre 4, page 1: la maladie de mon père........Migration »

  • Commentaires

    3
    Peggy
    Lundi 4 Mars 2013 à 22:00
    La formatrice n'est pas digne de ce nom ...
    Ca fait peur de lire cela de la part d'une formatrice!
    C'est choquant!
    2
    Samedi 3 Novembre 2012 à 15:29
    MA TITE FEUR, JE M INQUIETE DE NE PLUS TE VOIR, TU PEUX M ECRIRE SUR MON EMAIL SI TU VEUX ËTRE CONFIDENTIELLE, JUSQUE UN PETIT BONJOUR OU BIEN ME RACONTER COMMENT VOUS ALLEZ TOUS LES DEUX. J AI DIS OU FAIS QUELQUE CHOSE QUI NE TE PLAIT PAS? ALORS DIS LE VITE BISOUS AVEC L AMITIE CHEVILLEE AU CORPS
    1
    Dimanche 10 Juin 2012 à 04:59
    ah j'ai horreur des gens qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas, surtout sur des sujets comme ça!!!!
    j'imagine comme tu as du être mal oui....
    bises
    (au fait tu m'avais indiqué un nouveau blog... j'ai perdu l'adresse.. :$ pourrais tu me la redonner??)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :